Articles

Rio 2016

Résultats des médailles en Taekwondo.

taek 2

Ce ticket sera mis a jour 😉

23/08/2016 *end*

9 règles à savoir en Taekwondo WTF !

Le taekwondo est un sport relativement jeune aux Jeux Olympiques. Arrivés en 2000 à Sidney, ce sport a su évoluer afin de proposer un réel spectacle pour tous les amateurs de ce sport.

Du point de vue des compétiteurs, certaines règles ont évolué également. Voici un rapide rappel des points principaux à retenir pour comprendre les règles du taekwondo!

1. Combien de temps dure un combat ?

Un combat de taekwondo dure 3 rounds de 2 minutes séparés d’une minute de pause.

2. Qui encadre le jeu ?

Chaque combat est encadré par 3 juges de coin et un arbitre central.

3. Qui gagne le combat ?

Le compétiteur qui a le plus de points au terme du combat remporte la partie.

Quand il y a 12 points d’écart entre les deux compétiteurs à l’issue du deuxième round et / ou à tout moment dans le 3ème round, l’arbitre arrête le combat et déclare le vainqueur par écart de points.

4. Comment marque-t-on les points ?

Les points sont marqués au tronc (plastron) et à la tête. Le compétiteur peut utiliser :

les pieds pour marquer des points à la tête et ou tronc (plastron), et le poing pour marquer uniquement au plastron.

En fonction des techniques utilisées, différents points sont marqués. 

Les points marqués avec les coups de pieds:

1 point: toucher le plastron avec un coup de pied « simple » rapporte 1 point.

3 points: toucher le plastron avec un coup de pied « retourné » rapporte 3 points.

3 points : toucher la tête avec un coup de pied « simple » rapporte 3 points.

4 points: toucher la tête avec un coup de pied « retourné » rapporte 4 points.

Les compétiteurs portent un équipement électronique composé d’un plastron, d’un casque et de pitaines.

Ces pitaines sont munies de 11 senseurs disposés sur toutes les parties du pied. Pour qu’un point soit validé, l’un de ces senseurs doit toucher le plastron ou le casque.

Quand un senseur entre en contact avec la cible à une certaine intensité, la touche est validée.

Les points marqués avec les coups de poing:

1 point: toucher le plastron avec un coup de poing rapporte 1 point.

Pour que ce point soit enregistré, deux juges de coin sur trois doivent le valider.

5. Comment les fautes sont-elles sanctionnées?

Deux types de fautes peuvent être commisses :

Les petites fautes sont sanctionnées d’½ point.

L’arbitre centrale donne un « Kyong-go » au compétiteur sanctionné.

Tous les deux ½ point, un point est ajouté au score de son adversaire.

Les grosses fautes sont sanctionnées d’un point.

L’arbitre central donne un  » Gam-jeom » au compétiteur sanctionné, un point est ajouté au score de son adversaire.

Si un compétiteur reçoit 10 « Kyong-go » ou 5 « Gam-jeom » ou que le résultat de l’addition des différentes fautes est 5 points, le compétiteur est alors disqualifié.

6. Quelles sont les fautes ?

Quand un compétiteur commet une faute reprise dans la liste ci-dessous, l’arbitre central décide de sanctionner le compétiteur d’un ½ point ou d’un point en fonction de la gravité ou de la répétitivité de la faute.

L’arbitre central sanctionne le compétiteur lorsqu’il ;

(1) sort de l’aire de combat avec les deux pieds

(2) tombe

(3) fuit ou retarde le combat

(4) saisit ou pousse son adversaire défensivement

(5) lève son genou pour bloquer les attaques de son adversaire

(6) attaque en dessous de la ceinture

(7) attaque après l’arrêt du combat

(8) attaque la tête avec un coup de poing

(9) attaque avec un coup de tête ou de genou

(10) attaque son adversaire au sol

(11) a une mauvaise conduite

7. Que se passe-t-il lorsque c’est égalité au terme des trois rounds ?  

Lorsque les compétiteurs sont à égalité de point à la fin du combat, un quatrième round est ajouté.

La règle du point en or s’applique : le premier compétiteur qui marque, remporte le combat.

S’il y a une nouvelle égalité au terme du 4ème round, l’adversaire qui comptabilisera le plus grand nombre de touches enregistrées (mais pas suffisamment fortes) par le système électronique remportera le combat.

8. Le coach peut-il contester la décision d’un arbitre ? 

Le coach a une carte qui lui permet d’interpeller l’arbitre.

(1) Il peut demander à revoir n’importe quelle décision qui concerne uniquement son propre compétiteur.

Il peut également interpeller l’arbitre sur 3 situations relative à l’adversaire :

(1)  l’adversaire n’a pas été sanctionné alors qu’il est sorti de l’aire de combat

(2)  l’adversaire n’a pas été sanctionné alors qu’il est tombé

(3) la touche (les points) n’a pas été invalidée alors que l’adversaire avait fait une faute sanctionnée pour marquer.

Si le coach a raison dans sa demande, la décision sera changée. S’il a tort, il perdra sa carte pour toute la durée du combat.

9. Quels sont les termes utilisés par l’arbitre ? 

Chung : BleuHong : Rouge

Cha-ryeot : Fixe

kyeong-rye : Saluez

Joon-bi : Prêt

Shi-jak : Commencez

Kal- yeo : Séparez-vousKye- sok : Continuez

Keu-man : Stoppez

Kyong-go : Pénalité d’un demi-point

Gam-jeom : pénalité d’un point

 

Logo-ABFT-2

Source ici

Image de la Semaine

Séminaire avec Masterkim (7dan)

Taekwondo WTF (Compétition a Frameries)

Taekwondo Drills for Speed and Agility Tutorial

Super tuto d’une pointure en taekwondo, Martin Stamper’s de la Team GB Olympic.

Rien a dire tout est dans la vidéo, une maîtrise parfaite du pandal tchagui.

Enjoy!!

 

ça chaîne youtube

Koryo (2Dan), Taekwondo WTF

KORYO: Est le nom d’une ancienne dynastie de la péninsule coréenne. Le nom Corée (Koréa en anglais), provient de cette dynastie “Koryo”. Cette dynastie était réputée pour son aboutissement et la richesse de sa culture, tant pour sa céramique , que pour l’esprit valeureux de ses membres qui repoussèrent l’envahisseur Mongol. Le poomse Koryo symbolise la noblesse d’esprit des membres de cette dynastie.

Le premier des 9 Poomsae supérieurs (Koryo-Ilyo).

koryo2

Nouvelles techniques :

kodeum-chagi, opeun-sonnal-bakkat-chigi, sonnal- arae-makki, khaljaebi-mureup-nullo-kkokki, momtong-hecho-makki, jumeok- pyojeok-jireugi, pyonson-kkeut-jecho-jireugi, batang-son-nullo-makki, palkup-yop-chagi, me-jumeok-arae-pyojeok-chigi.

Vidéo;

Diagramme du poumsés;

Koryoa

Bonne fêtes de fin d’année 2015

Merci a vous qui nous suivez et qui venez de plus en plus nombreux chaque mois.

J’espère que les articles qui sont poster, vous plaises et vous donne une ouverture nouvelle sur les arts Martiaux et le surpassement de soi même.

Je reviendrait l’année prochaine avec l’ouverture d’une salle de Taekwondo WTF a Hombourg en Belgique avec des Stages (découverte) et entraînements Gratuits,

(pour les ceintures noir), affin de pouvoir avoir le plus de sparing possible.

Ceci est mon projet pour 2016.

 

Bonne fêtes a vous, et gardez toujours l’esprit ouvert.

 

 

 

 

Callisthénie, et le WTF

Callisthénie;

La callisthénie est une forme d’exercice physique consistant en une variété d’exercices simples généralement sans utilisation d’équipements ou appareils. On parle aussi d’exercices au poids du corps

Le mot callisthénie, est un mot un peu pompeux qui est formé de deux mots grecs signifiant force et beauté, le but de ces exercices est de développer la force sans nuire à la grâce.
Ces exercices sont effectués afin d’accroître la force physique, la flexibilité mais peuvent aussi permettre d’obtenir un gain musculaire, une amélioration des capacités cardio vasculaires, une meilleure coordination et un meilleur équilibre.

Que ça soit pour une meilleure silhouette musculaire ou une meilleure rapidité et élasticité musculaire.

C’est la que vous devez commencer a chercher et travailler en roud en séries affin de laisser très peux de repos et de récupération a votre organisme.

Quelques exercices de travail et d’échauffement.

 

 

 

 

 

 

Dernier cru

Enfin le voila,  il en a fallu du temps pour arriver de Corée.

Diplôme Kukkiwon de la maison mère de taekwondo WTF.

Ichaaaaaaaa.

 

DSC_1145